Blog

Interview avec le docteur Rosine Atafeinam ABALO une géologue passionnée


Interview avec le docteur Rosine Atafeinam ABALO une géologue passionnée






















MADAME Rosine Atafeinam ABALO, géologue géotechnicienne, professeur en géotechnique et exploitation minière à l’université de Lomé, est une des rares femmes togolaises qui se distingue dans un secteur d’activités habituellement considérés comme du ressor des hommes. Elue queen de la semaine au mois d'octobre passé, elle nous parle de son métier, son association AFEMET Association des femmes du secteur minier ou en entreprise du Togo. 

TogoQueens : Madame ABALO, vous êtes Géologue Géotechnicienne. Pouvez-vous nous définir ce que c’est ? 


Dr ABALO : Merci pour l’honneur que vous me faites. Je suis docteur en géologie, spécialité géotechnique. La géologie est la science qui comprend l’étude de la genèse, de l’agencement et des mouvements des matériaux qui constituent la partie superficielle du globe terrestre. La géotechnique est l’étude des propriétés des sols et des roches en fonction des projets de construction d’ouvrages d’art que sont les bâtiments, les routes, les ponts, les tunnels, et autres.

TogoQueens: Comment vous êtes-vous retrouvée dans ce domaine qui semble être réservé à la gente masculine ?

Dr ABALO : Vous savez ? Pas plus tard que le mois dernier, une belle sœur que je salue au passage, m’a dit : « Non Rosine, tu sais que tu te laisses facilement influencer ? » Et contre toute attente, je lui ai répondu : « oui ». Parce qu’heureusement, elle a dit, tu te laisses influencer ! Tout a commencé en classe de 4ème. Je vous rappelle que j’ai souvent été 1ère de ma classe. Mais au 1er trimestre en classe de 4ème, j’ai été 10ème, et ma faible note était en géologie. Pour récupérer mon rang, j’ai décidé de commencer par là. Ce qui fut fait et au 2ème trimestre, j’ai été 4ème puis 1ère au 3ème trimestre. Et pour toute l’année, j’étais 1ère de ma classe. Vous comprenez donc que plus qu’un défi, la géologie soit devenue mon coup de cœur. Mais, je n’avais pas dit que quand je serai grande, je serai géologue. J’ai simplement marché à la suite de Dieu, car comme le dit si bien Dr Taïrou, la première chose que Dieu créa, c’est la terre ! Pour comprendre Dieu ou faire comme lui, il faut étudier la terre en premier!

TogoQueens : Combien de femmes géologues y-a-t-il au Togo ?


Dr ABALO : Je ne parlerai pas en nombre de femmes mais en rapport femmes-hommes. Actuellement, il y a 2 femmes docteurs en géologie sur 13. Il n’y a que 15 femmes sur un total de 260 diplômés sortis de 1987 à 2013 de la seule université du Togo, l’Université de Lomé qui forme dans cette discipline. 

TogoQueens : Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes souvent confronté face à vos collègues hommes ?

Dr ABALO : Vous connaissez l’histoire de l’âne qui est sorti du puits en se secouant et en montant sur le sol qu’on jetait sur son dos pour fermer le puits !  Ce texte s’adresse à tout le monde, homme et femme. Tous, nous rencontrons des difficultés. C’est en pensant que les uns sont des bourreaux pour les autres, qu’on amplifie le problème et qu’on s’en sort difficilement ou presque pas. Dans des situations difficiles (j’en ai d’ailleurs eu pas mal), je cherche plutôt à trouver des solutions sans me dire qu’il y a injustice parce que je suis femme. 
Je voudrais souligner tout de même que parfois, il y a des "mises à l’épreuve". Un jour, en tant que coordonnatrice d’un projet d’exploration minière et seule femme sur le terrain, j’ai suivi l’équipe de géophysique. Escaladant les montées, dévalant les pentes, arpentant les vallées, traversant les rivières, dégageant les lianes et se frayant un chemin dans les végétations récalcitrantes, nous avions parcouru et pris des mesures sur 12 kilomètres. Lorsque nous sommes sortis de la brousse, le géophysicien en Chef m’a dit : « Madame, vous m’avez convaincu ! Oh oui, vous m’avez convaincu ! ». Je voulais lui poser "la" question quand il a anticipé en disant : « Madame, vous savez que nous faisons 8 ou 10 km d’habitude. C’est à cause de vous que j’ai voulu qu’on en fasse 12, et vous avez tenu. Moi-même je suis complètement crevé et vous avez encore la force de rire et de chanter ! C’est formidable. Vous êtes une vraie géologue, vous m’avez totalement convaincu !!! » Et il voulut connaître mon «secret d’infatigabilité », et je lui fis la confidence qu’avant d’être géologue, ma Maman que je n’ose remercier, m’a formée à l’endurance et à la persévérance.
Voyez-vous, les hommes n’ont pas droit à ça. Au lieu d’épreuves, un coordinateur aurait plutôt droit à un respect total. Ce que je veux souligner est que ce jour, avant l’aveu du géophysicien en Chef, je me disant simplement que le terrain était plus favorable à la progression que les autres jours pour qu’on fasse plus de 10 km.  Je suis d’accord avec les féministes qui disent que dans les conditions actuelles, pour gagner la confiance des tiers et un certain mérite, la femme doit faire plus d’efforts. 
 

TogoQueens : Vous êtes Présidente Fondatrice de l’Association des femmes du secteur minier ou en entreprise du Togo. Parlez-nous de cette association.


Dr ABALO : L’acronyme de cette association est AFEMET. AFEMET est une association apolitique et à but non lucratif qui œuvre dans le domaine des mines, des carrières, de la géologie, du bâtiment, des travaux publics et tout autre domaine assimilé touchant d’une manière ou d’une autre aux ressources minérales. Elle a été portée sur ses fonts baptismaux le 12 avril 2014. Sa mission est de sensibiliser, soutenir, renforcer les capacités et assurer une visibilité et une compétitivité de ses membres. Comme vision, AFEMET se veut à jamais et pour toujours une vitrine de promotion des femmes en général et en particulier de celles intervenant dans les secteurs à dominance masculine. Nous nous engageons particulièrement dans l’amélioration du quotidien des exploitantes des mines artisanales. 
En réalité, AFEMET recherche l’épanouissement intégral pour tous, en commençant par le "maillon faible" : la femme. Pour cette raison, AFEMET sort  de son cadre restreint régi par son programme d’actions et organise des séances de formations et de débats sur le leadership et le bien-être.
AFEMET lancera le 18 mars 2016 à Sokodé, un projet dénommé PPA c’est-à-dire Projet Pépinière pour AFEMET. L’objectif de ce projet est d’inciter les filles à s’inscrire dans les filières scientifiques ou à apprendre des métiers "dits d’hommes". L’impact direct à long terme de PPA est l’augmentation significative des femmes de carrière professionnelle du scientifique en général et des techniciennes dans les domaines d’intervention d’AFEMET, en particulier.
AFEMET est membre du  réseau des femmes du secteur minier de l’espace Ouest Africain, WIMOWA. Women in Mining of West Africa étant sa définition en anglais, WIMOWA est né en juillet 2015 grâce au soutien de l’UEMOA. Notre association occupe le poste de Responsable de la Commission Promotion du Genre et du Plaidoyer au sein de ce réseau. 

TogoQueens : Le 30 septembre 2015, vous avez animé une conférence sur le thème « Recherche du bien-être et affirmation de soi ». Quel était le but de cette conférence et pourquoi avoir choisi un thème relatif au bien-être ?

Dr ABALO : L’évènement était plutôt une rencontre d’échange initiée par le Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, dans le cadre des activités du Programme national du leadership professionnel des femmes togolaises.
L’objectif général du programme est « de contribuer à l’avancée professionnelle des femmes et à leur accès aux postes de décision à travers les échanges de connaissance et d’expérience ».  A la rencontre du 30 septembre, nous avons essayé, en fonction du temps imparti, de démontrer aux participantes qu’elles peuvent être aux commandes de leur évolution professionnelle et de leur épanouissement personnel.  
Pourquoi avoir choisi un thème relatif au bien-être ? Je risque de vous faire une autre conférence ! Mais pour faire court, je vous renvoie à une citation de John Maxwell qui dit que : "Si vous n'avez pas la paix, ce n'est pas parce que quelqu'un l'a prise de vous ; vous l'avez donnée. Vous ne pouvez pas toujours contrôler ce qui vous arrive, mais vous pouvez contrôler ce qui se passe en vous". A la suite de cette citation, j’ajoute celle d’Albert Schweitzer qui affirme que "Le succès n’est pas la clé du bonheur... Le bonheur est la clé du succès... Si vous aimez ce que vous faites, vous réussirez". 
Nous avons retenu le bien-être parce qu’il est unanime que tout le monde aspire à cette chose-là. Mais trop souvent, les femmes pensent que les hommes les privent de paix et elles cherchent le bonheur là où il n’est pas. Nous pensons avoir été assez convaincantes et que les femmes présentes à cette rencontre ont compris que si le changement est nécessaire, c’est d’abord à son niveau que chacune doit commencer.

TogoQueens : Vous êtes une femme vraiment active, comment arrivez-vous à mener à bien toutes vos activités.

Dr ABALO : Je vous remercie particulièrement pour cette question. J’aime bien dire à qui veut m’entendre que je suis pleine d’énergie. Et cette énergie me vient de cette parole de Lao Tseu que je cite « Mieux vaut allumer une bougie que maudire les ténèbres ». Et des bougies, je veux en allumer partout où c’est nécessaire. Ai-je le temps pour bien faire tout ça ? Comment je m’organise ? Eh bien, je mets en pratique deux lois relatives au temps. La loi de Parkinson qui stipule que "le travail se dilate jusqu’à occuper la totalité du temps disponible" et la loi de Fraisse selon laquelle "plus une activité est intéressante, plus elle paraît brève ". Comprenez-vous maintenant que je puisse faire tout ça en me disant simplement que c’est intéressant, valorisant et utile de le faire ? Aussi, je commence généralement des choses avec la satisfaction et le plaisir que le résultat escompté sera atteint.

TogoQueens : Si on devait vous caractériser en trois mots, lesquels seriez-vous ? Et pourquoi ?

Dr ABALO : Ces trois mots seraient : Foi, positivité et action. Ces trois mots que je fais miens, à chaque instant forment à mon sens un cercle vertueux. Je ne m’attarderai pas dans des raisonnements. Aujourd’hui, je vous parle de ma foi. 
Aussi bien que je crois que le hasard n’existe pas, je rends grâce pour tout, et je crois tout de même que la volonté de Dieu dans ma vie, c’est de faire ma volonté. Alors, en toute conscience, je dis qu’à chaque instant que Dieu me donne, qu’à chaque situation, j’ai un choix. Comme je le pense souvent et le dis exceptionnellement, je vis souvent sur un nuage. A ces moments, sans l’ombre d’un doute, je sais que je suis co-architecte de la femme que je suis, de la femme que je veux être. Sauf que, qui parle de nuage, n’ignore pas la pluie ! Eh bien, il y a des moments où mon nuage s’effondre ! Et même en pareilles circonstances, je trouve encore l’occasion de dire que c’est bien ainsi, puisque la vie est un rythme. Ce sont justement des moments de pause, de ressourcement et de nouveau départ. Ce sont des moments de preuves que je suis en route, que je suis sur la bonne voie.

TogoQueens : Un conseil à l’endroit des jeunes femmes qui souhaiteraient suivre vos pas.

Dr ABALO : En plus de tout ce que je viens de vous dire, j’invite mes jeunes sœurs à méditer et à s’approprier ces paroles si elles les trouvent justes : " En vérité, le chemin importe peu, la volonté d’arriver suffit à tout" (d’Albert Camus), et ; " On obtient le bonheur dans la mesure où on ne l’attend que de soi " (de Marcel Jouhandeau).

TogoQueens : Votre mot de fin.

Dr ABALO : Vous ai-je dis que la vie est un rythme ? Alors mon mot de fin sera ce refrain que j’aime bien : « Je veux chanter ton amour Seigneur, chaque instant de ma vie. Danser pour toi en chantant ma joie et glorifier ton nom !
Merci pour ce merveilleux instant que vous m’avez accordé!


AFEMET

LOGO AFEMET

Contact

Siège social : Agoè-Plantation, 500 m du centre de loisir Fil’O Parc 08
BP : 8446 - Lomé
Tel : 90 83 17 77 / 90 25 58 68
Email :contact@afemet.org

PARTENAIRES

Mentions légales

Toutes les photos et informations présentes sur ce site constituent la propriété intellectuelle de l'association AFEMET. Ce site a été conçu par la société CreativesWeb et est hébergé sur les serveurs NetOxygen à Genève en Suisse.